Mr Serge Dassault a « sauvé de peu sa tête »

Vraiment, la décision du bureau du Sénat de rejeter, de justesse, la levée de  son immunité parlementaire ne fait pas honneur à cette noble institution.

Nous n’allons pas chercher qui à gauche a fauté vu qu’il aurait suffi  qu’un sénateur de gauche se réveille et vote correctement.

La droite a également sa part de responsabilité compte tenu qu’elle a voté  contre la levée.

Cette décision est grave, « car la requête de la justice, unanime : juge  d'instruction, parquet, procureur général de Paris, demandaient, dans la plus  grande clarté et avec une argumentation solide que soit conféré à la justice, le  moyen d'exécuter sa mission", a jugé pour sa part la présidente du groupe  Communiste républicain et citoyen (CRC), Eliane Assassi.

De son côté, Yves Jégo, vice-président de l’UDI, assure « L'immunité  parlementaire n'empêche pas la justice d'agir ».  « Monsieur  Dassault a été convoqué il y a plusieurs semaines et a répondu aux questions des  juges. Cette immunité est donc toute relative. »

Peut-être, mais cela va très certainement faire traîner les procédures et  nous passerons tranquillement le cap de fin Mars et donc des Municipales.

Monsieur Dassault « pèse encore lourd » dans le monde des  affaires !!!